Qui a inventé ‘Je suis Charlie’?

Une demi-heure après l’attentat contre «Charlie Hebdo», Joachim Roncin invente le slogan «Je suis Charlie».
image

  • Des millions de personnes vont immédiatement s’en emparer sur la toile. Aujourd’hui, il dénonce les dérives mercantiles sur les sites internet.
  • Plus qu’une formule, un véritable slogan. Un logo sombre et frappant, trois mots en blanc et gris sur fond noir, à la typographie semblable à celle du journal d’origine. «Je suis Charlie» est né.
  • En quelques heures, ces trois mots sont devenus la traduction de l’émotion collective de tout un pays après l’attentat contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo qui a fait douze morts mercredi en fin de matinée.
  • Des millions d’internautes se sont aujourd’hui emparés du slogan-choc sur la toile, inondant les réseaux sociaux et le monde entier.
  • Il y a une cinquantaine d’années c’était Kennedy, qui disait ‘Ich bin een Beliner’ pour appuyer Berlin (isolé au milieu dela RDA).
  • Le logo est ultilisé pour se rappeler de la rédaction de Charlie assassinée. Il se décline aussi en :
      image
      ‘Je suis Ahmed’. Ahmed est le nom du premier policier abattu par les terroristes. Il est d’abord blessé et puis achevé.

      image

      ‘Je suis juif’. Pour rappeler l’attentat au supermarché casher, où il y a eu 4 morts, entre eux il y avait 3 trois jeunes.

      image

      ‘Je suis flic’. Les forces de police on perdu deux membres.

À l’international

  • L’image est reprise par les journaux français et se décline à l’international.
  • De nombreux médias dans le monde l’affichent à la Une de leur journal et le traduisent en plusieurs langues, même en arabe.
  • Sur la toile, des milliers d’utilisateurs utilisent «Je suis Charlie» comme photo de profil, par exemple l’ambassade des Etats-Unis en France ou encore l’Opéra de Paris.

L’auteur

  • Joachim Roncin est directeur artistique et journaliste musique au magazine gratuit «Stylist».

(Paris-Match) 1468